vendredi 2 mars 2012

25 - Saint André à Notre Dame du Suc




"Vierge du Suc dont nos aïeux ont chanté la gloire immortelle ... "


Les habitants de Saint André, avaient l'habitude de se rendre en pèlerinage à Notre Dame du Suc, à côté de Brissac, après Ganges. 
Nos grands-parents faisaient ce pèlerinage à pieds, pour aller demander la protection de Notre Dame du Suc sur la récolte des vers à Soie, c'était le premier pèlerinage qui avait lieu le lundi du dimanche après Pâques, dit de Quasimodo, puis ils y retournaient après le 15 août en hommage et action de grâces pour les récoltes. 
La marche se faisait la plupart du temps de nuit pour arriver à l'aube au Suc. 
Enfant j'ai fait une fois cette marche mais seulement à partir de Brissac. 
Vers 1925-1930, l'abbé Peyrot, curé de Saint André, avait composé un cantique de circonstance dont voici à quelque chose près les paroles :


( 1er Refrain)
Mère voici vos enfants
De loin ils viennent en foule.
Ils ont quitté en priant,
Ils ont quitté en chantant,
Saint André de Majencoules .

Ils n'ont pas peur des chemins,
Montagnards au pied solide
Le chapelet dans la main
Ils arrivent ce matin,
La foi vive et l'âme avide

Vous connaissez leur amour
La foi dont leur âme est pleine
Et leur culte de toujours !
Vous connaissez leur amour
Pour la Rien des Cévennes

Ils déposent à vos pieds
Une éclatante bannière
Symbole de piété
Gage de fidélité
Aux voutes du sanctuaire.

Nos rameaux se souviendront
De cet émouvant dimanche
Ou la Coste et le Cambon
Camias, les Pauses diront
« Honneur à la Terre Blanche »

Les Padens, le Villaret
Et Peyregrosse et Valbonne
Se souviendront du passé
Vous exaucerez leurs souhaits
O Mère attentive et bonne

Ils vont partir vos enfants
Bénissez la troupe émue
Qui vous invoque en chantant
Sans art et naïvement
Avec une âme ingénue

Vous bénirez les vieux mas
Les récoltes incertaines
Et les vieillards au front las
Et les jeunes soldats
Et les foyers des Cévennes

Sur nos rochers si abrupts
Dans les champs, aux filatures,
Sous les châtaigniers caducs
Votre amour Vierge du Suc
Rends nos âmes plus pures

(Dernier refrain)
Et que nos adieux touchants
Montent vers vous de la foule
Nous regagnons en chantant
Nous regagnons en priant
Saint André de Majencoules

J’ ai lancé ici un appel à mémoire... c’est ainsi que j’ai pu retrouver les paroles de ce cantique. Un grand Merci à Jean-Maurice Boisson.
Si parmi les lecteurs de Saint André ou d’ailleurs, quelqu'un pouvait retrouver d’autres textes, anecdotes, renseignements de tous ordres concernant la vie de Saint André et de ses habitants, les habitudes, mœurs, coutumes ou tous autres éléments pouvant être portés à la connaissance du plus grand nombre, je leur serai reconnaissant de me les communiquer de façon à les partager avec le plus grand nombre.
Ce serait une bonne contribution à la mémoire collective, en souvenir et hommage au passé, pour les générations à venir. Merci d'avance. 

Jean Mignot


voir le site  de N.D du Suc : http://nddusuc.free.fr


" Vierge du Suc dont nos aïeux
Ont chanté la gloire immortel... elleu... !,
Vers vous nous accourons joyeux
pour vous acclamer, toute Bel ... elleu  !
Ave! Ave! Ave Maria !"

ex: refrain d'un cantique à Notre dame du Suc      avec une pointe d'accent... !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez inscrire ici un commentaire. Il sera publié après vérification par le webmaster selon l'intérêt qu'il représente, avis/appréciation sur un article, question/demande de précision, contribution ou apport complémentaire. Merci !